Nous n'ions pas ce soir au paradis – vendredi

Nous n’irons pas ce soir au paradis

Serge Maggiani raconte L’Enfer de Dante

Texte

La Divine ComédieL’Enfer, Chants I, II, III, IV, V de Dante Alighieri

Interprétation 

Serge Maggiani

Collaboration 

Valérie Dréville

Production : L’apostrophe – Scène Nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise, Le Théâtre de la Ville-Paris, Le Théâtre de Vienne, Prima donna.

 

Dante est un messager. Au théâtre, le messager est celui qui a vu et qui raconte. Il vient, il parle et sa parole devient tout à la fois décor, lumière, personnages. Tous ses mots font théâtre.

Dans le langage de Dante, Serge Maggiani a retrouvé son pays. À tous, il veut le faire connaître, comprendre, le faire aimer. Jamais il ne manque l’occasion de raconter son immense épopée, la Divine Comédie. En double version, italien et français, il livre la démesure d’une œuvre hors du temps, qui explore l’âme de l’être humain, ses tentations, ses remords et terreurs mais aussi ses rêves.

Partageant sa passion pour les mots et la vie de Dante, Serge Maggiani nous ouvre ainsi les portes de La Divine Comédie.

Serge Maggiani nous parle de Nous n’irons pas ce soir au paradis.

LA PRESSE EN PARLE

Une œuvre qui dévoile et sonde les mystères de l’être humain.
France Culture – Laure Adler
 
Serge Maggiani nous raconte Dante et nous le rend proche et émouvant.
France Inter – Kathleen Evin
 

Tel Virgile qui sert de guide à Dante dans les cercles infernaux, Serge Maggiani est notre passeur, notre éclaireur même. {…} écouter cet orateur merveilleux est tout simplement passionnant.

Pariscope – Marie Plantin

 
Un beau moment de théâtre où la poésie devient conte lyrique drolatique et gourmand.

Les Echos – Philippe Chevilley

 

Beau travail d’empathie et de connivence avec un poème sublime dont l’acteur suggère de goûter tous les sucs.

L’Humanité – Jean-Pierre Leonardini