L’île des esclaves

de Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux
tout public dès 12 ans

Euphrosine
Anne-Sophie Bailly

Iphicrate
Vincent Bernard

Trivelin
Marc-Henri Boisse

Cléanthis
Claire Cahen

Arlequin
Denis Ardant

Mise en scène
Gerold Schumann

Scénographie, vidéo
Pascale Stih

Costumes 
Chantal Joguet et Pascal Stih

Univers sonore
Bruno Bianchi

Lumières
Philippe Lacombe

Régie générale
Ydir Acef

Constructeur décor
Lycée polyvalent Jules Verne de Sartrouville – section construction

Création 2016

Coproduction Théâtre de la vallée, Théâtre municipal d’Esch-sur-Alzette (Luxembourg), et Établissement public du château de La Roche-Guyon
Soutien à la création de la SPEDIDAM et de l’ADAMI.

Le spectacle

Sur une île grecque de fantaisie ou se sont établis des esclaves révoltés contre leurs maîtres, deux nobles d’Athènes, accompagnés chacun de leur valet, échouent après un naufrage. Sur l’île, une seule règle : tous les maîtres perdent leur liberté jusqu’à ce qu’ils comprennent les maux qu’ils ont fait subir à leurs esclaves. Quand aux domestiques, ils deviennent maîtres à leur tour…

L’inversion des conditions maîtres – esclaves se fait sous forme d’un grand jeu de rôles, avec un maître de jeu, Trivelin, ancien esclave lui-même, une série de travestissements et de dialogues légers ouvrant sur des relations de séduction, de domination ou de soumission, et un dénouement «heureux», entre utopie et ironie…

Bande-annonce

La thématique est intemporelle, des conflits sociaux existent encore aujourd‘hui. Néanmoins, ils se sont mondialisés. Ainsi, sous couvert de comédie, L’Ile des esclaves renvoie à des questions toujours d’actualité sur les rapports de pouvoir et la persistance des inégalités sociales.

Gerold Schumann met en scène ce « petit bijou», comme l’appelait Beaumarchais, et l’ouvre vers notre présent.

LA PRESSE EN PARLE

Marc-Henri Boisse mène la danse avec une belle fermeté et on déguste une pièce qui n’a rien perdu de son actualité. Une réussite !

Edith RAPPOPORT, JOURNALDEBORDDUNEACCRO

Cette comédie se déploie avec insolence, la mise en scène montre la force d’un classique ! Les comédiens réussissent merveilleusement à jouer la confusion des sentiments qui trouble chacun d’entre eux.

Louisa STUWE, FESTI TV

Faux projet utopiste ou vrai projet humaniste, Marivaux ne se fait pas d’illusion : les distinctions sociales sont solides, l’exploitation de l’homme par l’homme, encore plus.
Gerold Schumann accentue l’aspect expérimental de la pièce en plaçant les quatre cobayes sur un podium circulaire. La bande des quatre fait preuve de la vitalité et de l’humour nécessaires, avec une mention particulière pour Claire Cahen en Cléanthis futée, sexy, insolente.

Christine FRIEDEL, THEATRE DU BLOG

Un très beau moment, un jeu extraordinaire de tous les acteurs. Les adolescents et les jeunes adultes, touchés par les changements des conditions sociales, se retrouvent dans cette pièce. On se régale. Venez voir cette « Île des esclaves » à Avignon !

Dominique LHOTTE, FRIENDLY RADIO

On a eu le plaisir d’être agréablement surpris avec ce classique, dans une belle mise en scène de Gerold Schumann et dans ce lieu très propice, à Avignon. Une mention spéciale pour Claire Cahen dont l’implication dans son rôle est vraiment totale.

Hugues TALPAERT, RADIO RPL

REPRÉSENTATIONS PASSÉES

Grange à dîmes – Ecouen (95)
Théâtre Jacques Brel – Talange (57)
Théâtre de Jouy-le-Moutier (95)
La Merise – Trappes (78)
Chapeau d’Ebène Théâtre – Festival Off d’Avignon (84)
Espace Jacques Brel – Gonesse (95)
Le Figuier Blanc – Argenteuil (95)
Théâtre de Fontainebleau (77)
Grange à dîmes – Ecouen (95)
Théâtre Alexandre Dumas – St-Germain-en-Laye (78)
Théâtre de Chartres (28)
Théâtre d’Esch-sur-Alzette (Luxembourg)
Château de la Roche-Guyon (95)

Février 2020, 4 représentations
Janvier 2019, 2 représentations
Février 2018, 1 représentation
Octobre 2017, 1 représentation
Juillet 2017, 21 représentations
Février 2017, 2 représentations
Février 2017, 2 représentations
Janvier 2017, 1 représentation
Janvier 2017, 4 représentations
Décembre 2016, 3 représentations
Novembre 2016, 1 représentation
Octobre 2016, 2 représentations
Création juin 2016, 2 représentations