Metamorphôsis Tableaux pour quatuor vocal et quatuor à cordes, d’après les Métamorphoses d’Ovide

Nuit des musées
Samedi 14 novembre 2020
musée national de la Renaissance

Dans le cadre de la Nuit des Musées, reportée suite à la crise sanitaire liée au COVID-19, le Théâtre de la vallée présente à nouveau le cycle complet Metamorphôsis, en partenariat avec le musée national de la Renaissance – château d’Écouen.

Soprano
Dania El Zein

Mezzo-soprano
Sofia Obregon Abularach 

Ténor
Enguerrand de Hys et Sébastien Obrecht (en alternance)

Baryton
Romain Dayez / Benjamin Mayenobe (en alternance)

Quatuor
Christophe Giovaninetti
Bleuenn Le Maitre
Anthony Leroy
Christophe Gaugué

Création 2012-2014
Coproduction Théâtre de la vallée et musée national de la Renaissance – château d’Ecouen, avec le soutien de la SACEM – Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique

Le spectacle

Metamorphôsis, création lyrique pour quatuor vocal et quatuor à cordes, est composée de quatre tableaux tirés des mythes des Métamorphoses d’Ovide :

Diane et Actéon
La Chute de Phaéton
Daphné
Orphée et Eurydice

Les Métamorphoses, texte antique, est une oeuvre incontournable à la Renaissance. En 246 fables, Ovide tente de rassembler toutes les légendes gréco-romaines. Les protagonistes de ces textes illustres sont transformés au hasard de leurs péripéties en animal, plante ou chose.

Bande-annonce

Source d’inspiration des artistes, les mythes des Métamorphoses ont été particulièrement illustrés à la Renaissance mais assez peu dans l’histoire de la musique.
La composition de Graciane Finzi sur l’adaptation de Gerold Schumann offre une tonalité dramatique, le jeu d’ensemble d’un quatuor à cordes apporte une dimension théâtrale, les voix lyriques soprano, mezzo-soprano, ténor et baryton explorent à merveille la dimension tragique de ces mythes fondateurs.

Orphée et Eurydice, la création 2014, vient compléter les trois premiers volets de l’oeuvre : Diane et Actéon, La Chute de Phaéton et Daphné, et clore ainsi l’oratorio.

Au musée national de la Renaissance, le concert est introduit par une visite-conférence sur les différents mythes et leurs représentations artistiques. Cette proposition originale s’inscrit, pour le musée et la compagnie, dans la volonté de susciter un regard nouveau sur le patrimoine par la création contemporaine et le spectacle vivant.