La vache Rosemarie

d’Andri Beyeler, traduction de René Fix

dès 5 ans

Interprétation
Hélène Gédilaghine et Carole Maddaléna

Mise en scène et scénographie
Gerold Schumann

Costumes
Oriane Fauvel

Lumières
Uwe Backhaus

Création 2011
Production Théâtre de la vallée

Le spectacle

Le cochon est vraiment sale comme un cochon ! Le chien pourrait peut-être manger correctement ! Le poisson n’a pas honte de nager tout nu !

La vache Rosemarie critique sans cesse ses compagnons de ferme jusqu’au jour où, excédés, ils décident de se débarrasser d’elle en l’envoyant en Afrique. Mais, là-bas, elle suggère au lion de se coiffer correctement et de mettre quelques rubans dans sa crinière…

A leur tour, excédés, ils se réfugient chez le fermier mais se trouvent bien à l’étroit dans la petite ferme… Rosemarie est vraiment une vache qui fait perdre la tête à tout le monde !

Andri Beyeler est un auteur peu conventionnel : son écriture est poétique et en même temps proche du quotidien. La vache Rosemarie, un appel à la tolérance, traduite en 7 langues, adaptée en opéra, est l’une des pièces de théâtre pour enfants les plus jouées en Allemagne.

REPRÉSENTATIONS PASSÉES

Grange à dîmes – Ecouen (95)
Grange à dîmes – Ecouen (95)

Janvier 2014, 1 représentation
Décembre 2011, 6 représentations